réalisation du site : Marie-Laure Célisse

ORCHESTRES

Le Michel Pastre Big Band

Ce vrai big band (seize têtes) au son charnu et voluptueux existe depuis 1999 et a fait preuve depuis d'une remarquable stabilité. Il fait régulièrement trembler les murs du Jazz Club Lionel Hampton à l'Hôtel Méridien Etoile de Paris.
Reflet fidèle de la passion de son leader - partagée par tous ses membres - il a été crée avec un objectif très précis : honorer la mémoire de Count Basie et faire revivre les chefs-d'œuvre plus ou moins oubliés de son orchestre, particulièrement ceux de ses premières périodes.

Par Gérald Arnaud (2005)

Par des arrangements et des adaptations originales, et grâce à une section rythmique exceptionnelle qui se conjugue à la fraîcheur actuelle de ses solistes,

le Michel Pastre Big Band s'attache à privilégier l'authenticité du son des années 30/40.

En Juillet 2011, le Michel Pastre Big Band est programmé au festival Jazz à Vienne en compagnie du Laurent Mignard Duke Orchestra pour rendre hommage conjointement aux orchestres de Count Basie et Duke Ellington, célèbrant à cette occasion la rencontre historique de ces 2 monuments de l'Histoire du Jazz qui donna l'album « First time » en 1961.

Composition de l'orchestre :

 

- Michel Pastre (ts, direction)

- Eric Poirier, Guy Bodet, Fabien Mary,

  François Biensan (tp)

- Michael Joussein, Patrick Bacqueville,

  Guy Figlionlos (tb)

- Luigi Grasso, Esaie Cid (as) Philippe Pilon (ts)

  Eric Levrard (bar)

- Pierre Christophe (p)

- Raphael Dever (b)

- Enzo Mucci (g)

- François Laudet (dms)

Le Michel Pastre Quartet

En 2002,  Michel Pastre crée son propre Quartet et enregistre un premier cd « Jumping with César ».

Ce disque recevra de nombreuses critiques élogieuses et sera récompensé par le prix Fats Waller de l'Académie du Jazz en 2003.

Le Quartet de Michel Pastre se produit dans de nombreux festivals en France et à l'étranger (Marciac, Juan les Pins, Ascona, Melbourne, Berne...) ainsi que dans bon nombre de clubs de jazz parisiens et provinciaux.

 

Le Michel Pastre quartet a également invité et accompagné plusieurs grands noms du jazz  américain tel Scott Hamilton (2011) Warren Vaché (2012) ou Duffy Jackson (2012 et 2013).

Composition de l'orchestre :

 

- Michel Pastre (ts)

 

- Pierre Christophe (p)

- Raphael Dever (b)

- François Laudet (dms)

Le Michel Pastre / Patrick Bacqueville Quintet

Depuis plusieurs années, Michel Pastre et Patrick Bacqueville collaborent ensemble à de nombreux projets musicaux autour du Swing dont le plus ancien est le Michel Pastre Big Band. Le Quintet qu'ils ont formé ensemble il y a une décennie répond à ce désir de partager et faire partager les influences musicales qu'ils ont en commun, celles du Swing bien sûr ! Avec Count Basie et Duke Ellington en première ligne, mais aussi Al Grey, Arnett Cobb, Illinois Jacquet, Lawrence Brown, Ben Webster …

Composition de l'orchestre :

- Patrick Backeville (tb)

 

- Michel Pastre (ts)

 

- Pierre Christophe (p)

- Raphael Dever (b)

- François Laudet (dms)

Le Trio Pastre-Mazetier-Etcheberry

En 2006 , Michel Pastre et Louis Mazetier, deux musiciens très appréciés depuis plusieurs décennies et reconnus dans le milieu du Jazz classique international, décident pour la première fois de jouer ensemble ... et de créer une formation ! De duo, l'orchestre se décline rapidement en quintet ou sextet, avec notamment le trompettiste Jérôme Etcheberry qu'ils incluent dans leur projet. Le concept de l' orchestre est de recréer le son authentique des petites formations swing des années 30/40 . Rapidement ce sextet acquiert une certaine réputation en se produisant dans le circuit des festivals de jazz ou des Hot Club.

En octobre 2015, c'est la Scéne Nationale de Bayonne, grâce à Antton et Dominique Burucoa, qui  fournit l'occasion rêvée aux 3 leaders de se retrouver en trio et d'enregistrer ensemble pour la première fois ! Le concept à trois très original se base sur le même répertoire que celui du sextet... C'est à dire , outre quelques compositions originales des 3 musiciens, un hommage au répertoire des grands maîtres de la Swing Era  : Fats Waller, James P. Johnson, Teddy Wilson, Count Basie, Duke Ellington, Lester Young,Coleman Hawkins, Roy Eldridge entre autres …

Composition de l'orchestre :

- Michel Pastre (ts)

 

- Jérome Etcheberry (tp)

 

- Louis Mazetier (p)

La rencontre entre le saxophoniste et chef d'orchestre Michel Pastre et la chanteuse Dominique Magloire , interprète et comédienne de la pièce “Neige Noire”, a eu lieu à l'été 2012 lors d'une session d'enregistrement concernant la musique de la pièce « Neige noire ». Très bel hommage à la grande chanteuse américaine Billie Holiday, cette pièce fut jouée durant l’Automne 2012 au théâtre Dunois.

Depuis, l'idée de poursuivre l'aventure sur scène, cette fois avec tout l'orchestre n'a cessé de germer et c'est au mois de juin 2014 qu'eut lieu le premier concert au festival de Chatelguyon.

"Après avoir rendu hommage à mes héros, Count Basie et Lester Young, quoi de plus naturel alors en ce qui me concerne que de fêter mon héroine de toujours Billie Holiday.

En compagnie de la talentueuse Dominique Magloire, qui sait ce qu'émotion signifie dans le domaine artistique et vocal, nous aurons le plaisir de présenter, entourés de mes différentes formations (quartet, quintet et Big Band) le plus complet et le plus authentique des hommages dédié à cette déesse du jazz surnommée Lady Day… "

(Michel Pastre)

Tribute to Billie Holiday

Composition de l'orchestre :

- Dominique Magloire (voc)

 

- Michel Pastre (ts)

 

- Pierre Christophe (p)

- Raphael Dever (b)

- François Laudet (dms)

Father & Son

Michel Pastre Quintet

Au panthéon des grands jazzmen de la Swing Era, Charlie Christian y tient assurément une place de premier choix. Il fut le premier à imposer la guitare électrique dans le jazz . Avec ses improvisations et sa manière d’accompagner, il révolutionna la façon de jouer de la guitare …, au même titre que Louis Armstrong, Coleman Hawkins, Art Tatum ou Lester Young, tous grands créateurs qui ont marqué l’histoire de cette musique durant cette période florissante du jazz des années 30/40. Charlie Christian fut également à la charnière de deux époques stylistiques, celle du swing et du bebop. L’influence de son jeu ouvrit la voie à la plupart des guitaristes mainstream et bebop qui lui succèderont. De plus, il est mon guitariste préféré ! Avec son swing et ses idées novatrices qui rejoignaient celles de mon héros le grand saxophoniste Lester Young, j’ai toujours souhaité jouer sa musique et les arrangements qu’il a immortalisés avec Benny Goodman et Count Basie entre autres…

Depuis ma rencontre avec le guitariste australien David Blenkhorn lors du Festival de Jazz d’Ascona, cette idée a lentement fait son chemin, jusqu’à nous convaincre enfin que c’était le bon moment. David est un remarquable musicien, touché par le swing et à la musicalité sans bornes. Il a relevé le challenge ! Mais pas celui de faire dans la stricte et simple copie… A nos côtés, le binôme contrebasse/batterie le plus expérimenté de la scène swing française et même internationale : Sébastien Girardot à la contrebasse et Guillaume Nouaux à la batterie. Accompagnateurs favoris de nombreux musiciens américains et européens de passage en France, le trio Blenkhorn/Girardot/Nouaux dégage un swing ravageur et authentique…Enfin, je suis très heureux de partager le devant de la scène avec Malo Mazurié à la trompette. Un vrai talent d’aujourd’hui et dont on n’a assurément pas fini d’entendre parler !

Le swing est une énergie … communicative ! Cet orchestre en est naturellement pourvu !

(Michel Pastre)

Composition de l'orchestre :

- Malo Mazurié (tp)

 

- Michel Pastre (ts)

 

- David Blenkhorn (g)

- Sébastien Girardot (b)

- Guillaume Nouaux (dms)

Une histoire de famille ! Le rêve de Michel se concrétise avec cet orchestre co-dirigé avec son fils César, étoile montante du piano Swing.

Un disque est en projet ainsi que le désir de jouer ensemble plus souvent sur scène. 
Pour l’instant , le Caveau de la Huchette à Paris les accueille régulièrement. Ils ont également « performé » aux festivals de Châtelguyon (2017) et du Montdore (2018). A suivre …

 

Le vibraphoniste et le guitariste ayant été associés au sein des petites formations de Benny Goodman, c’est donc une évocation de ces trois grands musiciens qui nous est ici proposée. Membre de l’excellente Section Rythmique (qui accompagnait déjà Michel Pastre dans l’enregistrement antérieur), David Blenkhorn endosse de nouveau le costume de Charlie Christian. Alors que la formation est ici enrichie de la présence de Malo Mazurié (un des grands talents de la nouvelle génération), elle accueille deux invités de marque: Ken Peplowski, souvent comparé à Benny Goodman et qu’il accompagna d’ailleurs (au saxophone ténor) ainsi que Dany Doriz, fils spirituel de Lionel Hampton auquel il ne cesse de payer son tribut de concert en concert; soit deux solides interprètes à la filiation assumée. On a donc ici affaire à une réunion de solistes tous du meilleur niveau, à commencer par le leader, Michel Pastre, dont l’expressivité est à son sommet.

Jazz Hot 2017

Michel Pastre Quintet / Ken Peplowsky / Dany Doriz